Actuel

L’AI projette d’adapter la liste des infirmités congénitales dès le 1 janvier 2022 et d’y inclure le Syndrome de Williams sous le chiffre 485. Vous trouverez un aperçu des développements sur le site de l’OFAS : Développement continu de l’AI : ordonnances mises en consultation (admin.ch).
Vous trouverez sur notre site le document « Dispositions d’exécution relatives à la modification de la loi fédérale sur l’assurance-invalidité (Développement continu de l’AI) » et ci-après : 64247.pdf (admin.ch)

Bienvenue

Vous avez un enfant atteint du syndrome de Williams – nous aussi.

Neuf mois, c’est le temps d’une grossesse! Neuf mois pour imaginer ce petit enfant, frère et/ou sœur tant attendu – son visage, ses grimaces, son caractère, et pourquoi pas, son avenir.

Mais le temps d’un jour, un seul petit jour – celui de l’annonce du handicap – peut faire basculer une famille et son quotidien sur une planète jusqu’ici inconnue.

Vous qui venez d’apprendre que votre enfant est atteint du syndrome de Williams, et vous qui connaissez une personne atteinte de ce syndrome? Malgré toutes les difficultés à venir ou présentes, regardez au-delà de la différence.

Vous allez être surpris par sa spontanéité, son manque de préjugés, son empathie, son rire communicatif et sa gaieté. Ils font de lui une personne aussi attachante et chaleureuse qu’un rayon de soleil.